Ceci est un tout petit livre…

Mais la substance est complète, il ne manque rien. Je referme le bouquin tout en m’installant au premier rang d’un salon plutôt coquet pour entendre la thèse de Dominique Méda, à propos de l’évolution, en Europe, du travail et de l’emploi depuis les années 60.

Je ne sais pas si ces deux-là se sont déjà rencontrés mais prions pour qu’ils aient le même bistrot un de ces dimanche-chocolat-chaud.

Quels sont les thèmes chers à Jordi Vidal dans sa Résistance au chaos qui démarre avec le 11 septembre 2001 ?
Ils sont nombreux : la religion, le fétichisme, le panislamisme même, dont j’apprends tout naturellement la définition sur wikipédia. Tout y passe, depuis le terrible marketing affectif à la paupérisation du travail, sans oublier la déliquescence de l’être, la perte d’appétit des cerveaux,… Il présume savamment de ce qu’énoncera clairement D. Méda, de la nécessité de revisiter K. Marx avant que tout ne s’écroule vraiment. Sans renoncer à l’écrasante critique d’un modèle économique et politique américain définitivement trop corrompu pour servir à bonne escient les intérêts communs.Il avance avec ferveur que la France se doit de bâtir les nouvelles infrastructures de son capital sur des bases de gestion nouvelles, qu’il nous faut modéliser en passant un coup de manche généreux sur la table bien trop crasse aujourd’hui, avant d’y déposer le moindre cahier.

Le verbe de Jordi Vidal peut énerver. Il est crue, sans fioritures qui donne le goût des belles lettres même quand le fond sonne creux. Il n’est pas là pour émerveiller, mais pour nous réveiller. Cruellement.

Le petit livre de Jordi Vidal

Jordi Vidal


Mots Clés : Marx / Management / Leaders économiques / Modernisation / Economie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s